Présentation des volumes « Le roman français contemporain face à l’Histoire » et « Le sujet et l’Histoire dans le roman français contemporain »

À l’occasion de la parution des ouvrages Le roman français contemporain face à l’Histoire. Thèmes et formes et L’Histoire dans le roman français contemporain. Écrivains en dialogue, Bertrand Leclair (critique et écrivain), Stefania Nanni (professeur d’histoire moderne à Sapienza Università di Roma) et Elisabetta Rasy (écrivain) vont se rencontrer en présence de Gianfranco Rubino (Sapienza Università di Roma) et Dominique Viart (Université Paris Ouest – Nanterre), qui ont dirigé ces deux publications consacrées au thème « Roman et Histoire », autour duquel s’est déroulé en 2013 le Colloque international “Le roman français contemporain: face à l’Histoire. Thèmes et formes”. 

La rencontre, qui se tiendra le six mai prochain à l’Institut français de Rome – Centre Saint Louis, est organisée en collaboration avec le Dipartimento di Studi europei americani e interculturali-Sapienza Università di Roma et les éditions Quodlibet.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Olivia Rosenthal rencontre Chiara Valerio

Dans le cadre du cycle « Littérature, aujourd’hui », réunissant des auteurs italiens, français ou d’autres nationalités autour du thème Violence(s), l’écrivaine française Olivia Rosenthal va rencontrer l’écrivaine italienne Chiara Valerio et l’éditeur de L’orma Lorenzo Flabbi. Pendant la rencontre, Olivia Rosenthal et Chiara Valerio liront des passages de leurs ouvrages.

 Ce rendez-vous littéraire organisé sur l’invitation de Philippe Vasset e Gaëlle Obiégly – pensionnaires écrivains en résidence à la Villa Médicis – aura lieu le lundi 30 mars 2015 à 19h30 dans le Grand Salon de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis.

Cliquez ici pour en savoir plus

Une rencontre entre Olivia Rosenthal et sa traductrice italienne Cinzia Poli est aussi prévue. Elle se tiendra dans la Bibliothèque de Langues et Littératures modernes (Ex-cappelletta) de l’Université La Sapienza,Villa Mirafiori , via Carlo Fea, 2.

Cliquez ici pour en savoir plus